Publicité

Les séries mondiales dans le Plateau !

Histoire
Terrain de baseball du parc Lafontaine, Montréal, 1953
Le grand terrain de balle du parc La Fontaine lors d’une «série mondiale» en 1953. Le sport amateur ne connaît pas encore la compétition des réseaux sociaux et des «mobiles» intelligents. On socialise dans les estrades, informés par l’annonceur maison qui pense aussi faire partie des «grandes ligues». (Coll. Archives de Montréal)

Début des années 1950. C’était avant les réseaux sociaux. On «socialisait» alors dans les gradins des terrains de baseball.

Dans les années 1950, c’est l’âge d’or des sports amateurs dans les parcs montréalais. C’est plus particulièrement vrai au parc La Fontaine, car sa proximité avec le tout jeune centre de loisirs de l’Immaculée-Conception fait en sorte que les nouveaux équipements sportifs font la joie des jeunes qui fréquentent le centre. Les Jésuites, qui sont responsables de la paroisse, optent rapidement pour les sports comme moyen d’intéresser les jeunes et les sortir de la rue. C’est le curé, Père Wilfrid Gariépy s.j. qui, en 1945, lance l’idée de créer un centre de loisirs.

Quand le centre ouvre ses portes en 1951, c’est un jeune prêtre, le Père Marcel de la Sablonnière qui va ouvrir la machine et lancer un mouvement de fierté chez les jeunes qui participent aux équipes de baseball ou de hockey. La petite histoire raconte qu’à ses débuts, le centre habillait ses jeunes joueurs avec des vêtements confectionnés par des bénévoles, avec des poches de sucre. Mais l’histoire raconte aussi que rapidement, grâce à la détermination du Père Sablon, les dons affluent permettant de costumer en professionnels ces jeunes joueurs qui deviennent rapidement les équipes à battre à Montréal.

La photo qui accompagne ce texte nous montre une partie de balle au parc. Les estrades du grand terrain sont remplies à capacité par les spectateurs qui encouragent leurs équipes respectives. Un autre spectateur fort impressionnant dans le décor est le fameux Gazomètre de la Montréal Light, Heat and Power, rue du Havre, près de Sainte-Catherine, construit en 1931 pour entreposer le gaz à distribuer en ville. Il est finalement démoli en 1970.

Cette belle époque des parcs montréalais aura formé une belle camaraderie qui est probablement encore haut placée dans le tableau du championnat de l’amitié.

Père Marcel de la Sablonnière et de jeunes joueurs de baseball

Le Père Marcel de la Sablonnière et une équipe « petite ligue » écoutant attentivement la stratégie qui va mener le groupe à une autre victoire. (Coll. Centre Immaculée-Conception)

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal:

Vos commentaires
loading...