Publicité

Santropol Roulant célèbre ses 20 ans

Vie de quartier
foule
« Les centaines de bénévoles qui se sont investies dans le projet, année après année, sont la pierre angulaire de l’organisation », a expliqué Christopher Godsall, cofondateur de Santropol Roulant (photo : Claudia Vachon)

C’était jour de fête jeudi soir ; plusieurs centaines de Montréalais se sont pressés sur la rue Roy pour marquer le vingtième anniversaire de Santropol Roulant. Depuis ses débuts, l’organisme à but non lucratif utilise la nourriture comme outil pour réduire le fossé social entre les générations et encourager l’implication des citoyens.

« Quand nous avons lancé le projet, mon collègue et moi, nous étions bien loin de nous douter que Santropol Roulant deviendrait ce qu’il est aujourd’hui : une grande communauté avec plusieurs dimensions », explique Christopher Godsall, cofondateur de l’organisme. Mais, en même temps, nous avions beaucoup d’espoir et nous savions que tout était possible ».

En 1994, Christopher Godsall et son acolyte Keith Fitzpatrick, qui travaillaient tous deux comme serveurs au Café Santropol, ont commencé à se préoccuper de la situation socio-économique des personnes âgées et des jeunes, deux groupes marginalisés et particulièrement affectés par les coupes gouvernementales.

L’année suivante, les deux entrepreneurs ont donc mis sur pied une popote roulante, un service de livraison de repas pour les personnes âgées ou en perte d’autonomie, qui est toujours au cœur de Santropol Roulant.

« Par contre, il serait faux de dire que Keith [Fitzpatrick] et moi sommes les seuls fondateurs de l’organisation », précise Christopher Godsall, qui habite maintenant en Colombie-Britannique et qui est venu spécialement à Montréal avec ses enfants pour participer aux festivités.

« Les centaines de bénévoles qui se sont investies dans le projet, année après année, sont sans contredit la pierre angulaire de l’organisation », ajoute-t-il.

Une diversité de projets et d’initiatives

Le temps d’une soirée, des citoyens de tous les âges se sont réunis devant les bureaux de Santropol Roulant situés sur la rue Roy. Pour l’occasion, la rue était fermée à la circulation automobile afin de laisser place à des kiosques sur l’agriculture urbaine, un marché de produits locaux et une petite scène pour les musiciens.

Des centaines de curieux en ont aussi profité pour visiter les installations intérieures ainsi que le jardin de 1 500 pieds carrés aménagé sur le toit depuis 2011. Loin de suffire à la demande, l’organisme possède aussi un jardin sur le campus de l’Université McGill et entretient un partenariat avec la Ferme du Zéphyr, une ferme biologique située dans l’ouest de la ville.

jardin Santropol

Depuis 2011, Santropol Roulant récolte les légumes d’un jardin aménagé sur le toit de leur bâtiment (photo : Claudia Vachon)

Au fil des années, plusieurs associations se sont greffées à l’organisme. Pendant la soirée, les bénévoles du Collectif d’apiculture ont montré comment prendre soin des abeilles qui bourdonnent dans les deux ruches situés sur le toit du bâtiment. Juste à côté, les membres de Mycollectif ont animé un atelier sur l’identification des champignons.

Dans le marché extérieur, les membres du collectif Les Fruits défendus, qui récoltent des fruits sur des propriétés privées et dans les ruelles de la ville, étaient aussi présents. À chaque année, les bénévoles récupèrent des centaines de kilos de fruits qui auraient probablement terminé leurs jours dans les poubelles et les redistribuent à la communauté.

Les citoyens ont aussi eu la chance d’assister à une compétition culinaire entre des restaurateurs du quartier et des équipes communautaires qui ont cuisiné des plats à partir des fruits et légumes récoltés dans le jardin du Santropol Roulant.

« Il y a eu une connexion avec la communauté [du Plateau-Mont-Royal] dès le premier jour du projet, indique Christopher Godsall. D’une certaine façon, on pourrait dire que le quartier est un jardin à lui seul… où l’on cultive les idées et les initiatives ».


Le marché public du Santropol Roulant se tient chaque mardi, entre 16h et 19h, devant leurs bureaux à l’angle des rues Roy et Coloniale. L’organisme possède aussi un atelier de réparation de vélos : le SantroVélo.

Vos commentaires
loading...