Publicité

Épée de Damocles sur le monde communautaire

Vie de quartier
« On travaille ensemble pour le développement du Plateau », lance la directrice de la coporation de développement communautaire (CDC) du Plateau, Fulvia Spadari.
« On travaille ensemble pour le développement du Plateau », lance la directrice de la coporation de développement communautaire (CDC) du Plateau, Fulvia Spadari. (photo : Simon Van Vliet)

Une trentaine de groupes membres de la CDC Action solidarité Grand Plateau (ASGP) étaient présents à la rentrée communautaire jeudi (17 septembre), place Gérald-Godin.

Sous le soleil chaud de fin d’été, Fulvia Spadari, directrice de la corporation de développement communautaire, a pris la parole pour souligner « l’engagement de la communauté » qui se manifeste par l’action des différents membres de l’ASGP. « On travaille ensemble pour le développement du Plateau », lance-t-elle tout en soulignant que la situation précaire du financement des organismes communautaires menace les activités et la survie de certains organismes.

Au printemps, l’annulation in extremis des coupures prévues au fonds de lutte à la pauvreté avait fait craindre le pire aux organismes communautaires qui dénoncent déjà le sous-financement chronique du milieu dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). « Nous ne sommes pas des sous-traitants de l’État. On ne peut pas remplacer les services publics : ce n’est pas notre rôle », affirme Fulvia Spadari, reprenant ainsi la déclaration récente d’un regroupement d’organismes communautaires œuvrant en santé et services sociaux (OCASSS).

Réunis sous la bannière de la campagne Je soutiens le communautaire, à laquelle la campagne Je soutiens mon école publique n’est pas sans faire écho, les organismes de l’ensemble du Québec exigent une amélioration du financement des OCASSS.

« Il faut être vigilants », ajoute Fulvia Spadari, avant de céder la parole à des groupes membres de la CDC qui jouent un rôle de première ligne dans l’aide aux personnes vulnérables et précaires, qui sont de plus en plus nombreuses sur le Plateau comme ailleurs.

La Maison d’Aurore a profité du lancement pour annoncer un partenariat conclu avec le cinéma Excentris en vue de projections de documentaires à caractère social, tandis que la Maison de l’amitié a saisi l’occasion pour inviter la communauté à une fête qui se tiendra lundi à la Place-Gérald Godin pour souligner la journée mondiale de la paix.

Vos commentaires
loading...