Publicité

Élection 2015 : les enjeux locaux en débat (3 de 3)

Élus
La question des passages à niveau dans le Mile-End fait l'objet de revendications citoyennes depuis des années.
La question des passages à niveau dans le Mile-End fait l’objet de revendications citoyennes depuis des années. (photo : Simon Van Vliet)

Lors du débat de la semaine dernière, les candidats dans Laurier—Sainte-Marie à l’élection fédérale ont été appelés à se prononcer sur différents enjeux locaux.

Action Solidarité Grand Plateau avait invité trois intervenants du milieu communautaire à adresser des questions aux trois candidats présents, soit la néodémocrate et députée sortante Hélène Laverdière, la libérale Christine Poirier (dont le bébé, né le 10 septembre dernier, faisait considérablement baisser la moyenne d’âge dans la salle), et le vert Cyrille Giraud.

Fait à noter, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, était absent lors de ce débat. Le candidat conservateur avait pour sa part décliné l’invitation. Au total, neuf candidats sont inscrits pour l’élection du 19 octobre.

À quand des passages à niveau?

Lise Fontaine, coordonnatrice du programme de soutien scolaire à la Maison d’Aurore, a interrogé les candidats sur leur capacité de forcer le Canadien Pacifique à aménager des passages à niveau entre le Mile-End et Rosemont.

« Il faut que tout le monde puisse s’asseoir ensemble » pour trouver des solutions, a proposé Christine Poirier, qui en a profité pour lancer une seconde attaque contre la députée sortante en soulignant que le dossier n’a pas avancé depuis les élections de 2011.

Hélène Laverdière souligne cependant s’être levée en chambre pour interpeller le gouvernement conservateur sur cet enjeu, et avoir travaillé de concert avec le député néodémocrate de Rosemont-La-Petite-Patrie, Alexandre Boulerice, et les élus provinciaux et municipaux sur le dossier des passages à niveau. « On a eu une fin de non-recevoir », a déploré la députée sortante.

« Il ne faudrait pas attendre que quelqu’un se fasse tuer », a-t-elle prévenu.

« Il va falloir que le prochain gouvernement change la législation », a pour sa part fait remarquer Cyrille Giraud. « Quand on a la volonté politique, on peut le faire », a-t-il ajouté, bien conscient que ce n’est cependant pas son parti qui formera le prochain gouvernement.

La question des passages à niveau entre le Mile-End et Rosemont est une préoccupation majeure, qui avait été notamment été abordée dans le PPU du secteur Bellechasse en 2012. Une question à ce sujet figurait également dans notre questionnaire aux candidats.

À lire pour compléter cette série sur le débat autour des enjeux locaux : les positions des candidats sur l’itinérance et sur le logement.

Vos commentaires
loading...