Publicité

Élections 2015 : les enjeux locaux en débat (2 de 3)

Élus
L'abordabilité des logements est compromise sur le Plateau.
L’abordabilité des logements est compromise sur le Plateau, selon un récent rapport de la Direction de la santé publique de Montréal. (photo : Simon Van Vliet)

Lors du débat de la semaine dernière, les candidats dans Laurier—Sainte-Marie à l’élection fédérale ont été appelés à se prononcer sur différents enjeux locaux.

Action Solidarité Grand Plateau avait invité trois intervenants du milieu communautaire à adresser des questions aux trois candidats présents, soit la néodémocrate et députée sortante Hélène Laverdière, la libérale Christine Poirier (dont le bébé né le 10 septembre dernier faisait considérablement baisser la moyenne d’âge dans la salle), et le vert Cyrille Giraud.

Fait à noter, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, était absent lors de ce débat. Le candidat conservateur avait pour sa part décliné l’invitation. Au total, neuf candidats sont inscrits pour l’élection du 19 octobre.

Quelle stratégie pour le logement?

Richard Dubois, membre du conseil d’administration du Comité logement du Plateau-Mont-Royal, a questionné les candidats sur les graves problèmes de logement que vivent les locataires du Plateau et dont faisait état récemment la Direction de la santé publique de Montréal (DSP).

« Comment est-ce qu’on bâtit notre avenir dans ces conditions-là? », a questionné Hélène Laverdière, en référence aux données évoquées dans le rapport de la DSP. Elle a rappelé l’engagement du NPD à renouveler les conventions de logement social et à adopter une loi sur le logement abordable.

« On est prêt à investir », a pour sa part lancé Christine Poirier en attaquant une première fois le NPD sur son cadre financier qui prévoit le maintien de l’équilibre budgétaire l’an prochain contrairement à celui du PLC qui prévoit un déficit. Elle a précisé que le PLC prévoit notamment financer la décontamination des sols pour favoriser la construction de logements et qu’il propose également de mettre sur pied un fonds d’emprunt pour les constructeurs.

Cyrille Giraud a de son côté proposé de renforcer les mécanismes de contrôle des loyers et a souligné que le Parti vert propose lui aussi de mettre sur pied un programme fédéral de décontamination pour répondre au problème de manque de terrains disponibles pour la construction. Il a souligné que son parti fait la promotion de « logements sains, abordables et écoénergétiques ».

La question du logement est un enjeu critique sur le Plateau, sur lequel pamplemousse.space.monolith.agency avait invité les candidats à se prononcer.

À lire également : les positions des candidats sur l’itinérance et sur les passages à niveau.

 

Vos commentaires
loading...