Publicité

Le nouveau visage de Prince-Arthur

Immobilier, Vie de quartier
C'est le concept de centralisation des terrasses et des aménagements au milieu de la chaussée qui a été retenu.
C’est le concept de centralisation des terrasses et des aménagements au milieu de la chaussée qui a été retenu. (photo : Simon Van Vliet)

Lors du dernier conseil d’arrondissement, la conseillère Christine Gosselin a présenté le concept final d’aménagement pour la rue Prince-Arthur.

Le projet, désigné comme legs de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal pour le 375e anniversaire de Montréal, n’a pas été élaboré uniquement en fonction des contraintes techniques et urbanistique a assuré le maire Luc Ferrandez. « Pour une fois, c’est le contraire », a-t-il déclaré. Le projet a été élaboré en vue de rehausser le caractère piéton de Prince-Arthur, affirme Christine Gosselin.

Rappelons que deux scénarios avaient été soumis à la consultation publique du 29 septembre dernier. C’est finalement l’option de centralisation des terrasses et des aménagements au milieu de la chaussée canalisant le flux piéton dans deux corridors de circulation situés le long des façades qui a été retenu.

Le projet « offrira une expérience piétonne unique et favorisera l’animation et l’appropriation des lieux tout au long de l’année, tout en préservant la quiétude des résidants », explique Christine Gosselin dans les faits saillants de la séance du conseil du 7 décembre.

Christine Gosselin qui a piloté les consultations ayant mené à ce projet souligne que des critères d’accessibilité universels ont fait l’objet d’une attention particulière dans l’élaboration du concept, grâce à la contribution du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain et d’Ex Aequo, un organisme qui fait la promotion des droits des personnes handicapées à Montréal.

La fin d’une « année morose » pour les piétons

L’adoption de ce projet de réaménagement marque la fin d’une « année morose » pour les piétons, a déclaré Christine Gosselin faisant référence au controversé rétrécissement du trottoir Brébeuf qui continue de faire jaser sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Après une vidéo virale publiée la semaine dernière par la danseuse Mistaya Hemingway, une page Facebook a été créée cette semaine pour récolter des idées « pour donner vie au trottoir de 70 cm ».

Vos commentaires
loading...