Publicité

Sécurisation du réseau cyclable de la ville

Lettres des lecteurs, Transport
Les travaux de réaménagement de la piste cyclable Brébeuf font l'objet de virulents débats sur le Plateau.
Les travaux de réaménagement de la piste cyclable Brébeuf font l’objet de virulents débats sur le Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

pamplemousse.space.monolith.agency publie occasionnellement des lettres qui lui sont acheminées par des lecteurs ou des lectrices. Nous publions aujourd’hui une lettre adressée à Aref Salem, responsable du transport au comité exécutif de Ville de Montréal au sujet de la sécurité des cyclistes sur le réseau routier montréalais.

Pour donner suite à la collision tragique de Mathilde Blais en 2014 dans le viaduc Saint-Denis, le coroner a fait la recommandation d’avoir davantage d’aménagements sécuritaires pour les cyclistes, surtout sur les grandes artères.

Depuis ce temps, on a eu la permission d’utiliser les trottoirs dans les viaducs, une mesure temporaire devenue permanente. De plus, une bande cyclable sur Viau et une voie réservée sur Saint-Denis à l’heure de pointe matinale ont été réalisées. C’est tout. Le restant des aménagements cyclables a été produit sur des rues tranquilles résidentielles, souvent en tant que bandes cyclables criminellement peintes dans la zone de portière. Effectivement, vous nous envoyez le message que les cyclistes ne sont pas le bienvenu sur les artères, qu’on est mieux de ne pas déranger personne en restant dans les quartiers résidentiels. De plus, vous êtes en train d’encourager l’emportiérage des cyclistes en nous indiquant de rouler là où il y a le plus de risque, même si selon l’article présenté dans le lien suivant, le maire signale ses intentions de pouvoir punir davantage les contrevenants.

Monsieur Salem, il y a des gens qui habitent sur Papineau ou Côte-des-Neiges, des gens qui travaillent sur Mont-Royal ou Côte-Vertu, et des gens qui veulent magasiner sur Sherbrooke ou sur Sainte-Catherine. Dans les banlieues proches comme LaSalle ou Saint-Laurent, les grandes artères sont souvent la seule façon de faire de longues distances sans mille détours, étant donné que celles-ci constituent la colonne vertébrale du réseau routier. Oui ou non, les besoins en termes de transport sont aussi légitimes pour les cyclistes que pour tout autre utilisateur?

Étant donné que les gens sont de plus en plus nombreux à se déplacer en vélo, nous voulons des rues faites pour tous, non seulement aux automobilistes. Nous exigeons alors que la Ville fasse suite à la recommandation du coroner, et que vous priorisiez les artères principales lors du développement du réseau cyclable. Enfin, nous exigeons un moratoire sur les bandes cyclables en zone de portière, et la sécurisation au cours des 12 prochains mois de toutes les voies cyclables qui mettent en danger la vie de ses usagers.

Je vous remercie d’avoir lu mon courriel, et j’attends une réponse pour savoir ce que vous compterez faire.

Nicola Zoghbi

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...