Publicité

Magasin solidaire : l’épicerie autrement

Vie de quartier
L'épicerie solidaire rassemble une cinquantaine d’organismes communautaires dont le Resto Plateau qui assure le volet de cuisine communautaire et qui accueille le magasin solidaire en alternance avec les Dîners Saint-Louis.
L’épicerie solidaire rassemble une cinquantaine d’organismes communautaires dont le Resto Plateau qui assure le volet de cuisine communautaire et qui accueille le magasin solidaire en alternance avec les Dîners Saint-Louis. (photo : courtoisie du magasin solidaire)

Avec une nouvelle édition cette semaine, le magasin solidaire du grand Plateau poursuit sa mission d’accroître l’autonomie alimentaire dans l’arrondissement.

Lancé il y a cinq ans à l’initiative de la Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau, le magasin solidaire est soutenu financièrement cette année par l’Œuvre Léger.

Un projet collectif

« C’est vraiment un projet qui est réalisé en concertation », assure l’agente de développement, Lysa Janelle. Le projet rassemble une cinquantaine d’organismes communautaires, dont le Resto Plateau, qui assure le volet de cuisine communautaire et qui accueille le magasin solidaire en alternance avec les Dîners Saint-Louis.

Ces deux organismes font d’ailleurs partie du comité opérationnel du magasin solidaire, qui est aussi composé du Projet Changement et du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de Montréal.

Cette semaine, le Comité logement du Plateau Mont-Royal et le Groupe de recherche et d’intervention sociale en matière d’homosexualité et de bisexualité (GRIS-Montréal) seront invités pour animer une discussion sur le thème de la défense des droits, dans le cadre du café-rencontre qui permet aux gens du quartier d’échanger en marge de l’épicerie solidaire.

Des aliments abordables malgré la hausse des prix

L’épicerie solidaire vise à offrir aux ménages du Plateau des rabais sur le prix courant des aliments, qui a augmenté de 4 % depuis l’an dernier. Le pouvoir d’achat collectif du magasin solidaire permet d’absorber une partie de cette hausse et de continuer à offrir des aliments frais à prix abordable.

« C’est ouvert à tout le monde », insiste Lysa Janelle. Cette dernière précise qu’environ 150 personnes participent à chaque édition du magasin solidaire pour se procurer des denrées non périssables et des produits frais.

Bientôt un marché solidaire permanent?

« On est constamment en développement », explique Lysa Janelle, qui souligne que le magasin solidaire espère éventuellement avoir pignon sur rue de façon plus permanente.

En attendant, l’édition estivale de juin prévoit déjà une fermeture de rue devant les locaux des Dîners Saint-Louis sur la rue Gilford qui accueilleront les trois prochaines éditions après celle du 5 mars qui se tiendra au Resto Plateau.

 

Vos commentaires
loading...