Publicité

Un supermarché dans l’est

Histoire
Employés du supermarché Mailhot posant devant le commerce, 1 décembre 1950, angle Parthenais et Mont-Royal.
Premier décembre 1950: le supermarché Mailhot voit le jour. (photo extraite des archives du journal Guide Mont-Royal, fonds détenu par la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal)

Pour les plus jeunes résidantes et résidants de l’est du Plateau, le coin nord-ouest de l’avenue du Mont-Royal et de la rue Parthenais est le site d’une succursale d’une grande chaîne de pharmacie. Certains se souviennent peut-être du supermarché Métro qui y a élu domicile de nombreuses années. Mais y a-t’il quelqu’un qui se souvient de l’ancêtre de ce supermarché?

Cette vocation alimentaire ne date quand même pas d’hier, puisque c’est en 1950 qu’Edgar Mailhot, boucher de son état, fait construire un bel édifice tout neuf sur un ancien terrain appartenant à la Ville de Montréal; juste à côté de la caserne de pompiers no. 26.  Monsieur Mailhot n’a pas froid aux yeux et a décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire concurrence à nul autre que Sam Steinberg qui vient tout juste de construire son supermarché angle Bordeaux (aujourd’hui le Jean-Coutu occupe ce même immeuble).  Je pense que l’on peut dire que la décennie 1950 commence en lion dans la partie est du Plateau.

La photographie qui ouvre la chronique nous montre un plan serré des guerriers mis en place par notre ami Edgar Mailhot pour lancer sa campagne.  La photo montre une armée d’employés vêtus pour la circonstance de leurs plus beaux atours composés de nœuds papillon, chemises et tabliers blancs.  On veut impressionner le lecteur du journal de quartier afin qu’il vienne à l’inauguration du 1er décembre 1950.  Il est difficile de croire qu’un supermarché de cette taille nécessite une telle armada de commis, de bouchers et de caissières; mais enfin !  Y`faut c’qui faut.

L’affiche n’est pas prête, mais qu’à cela ne tienne, on la dessine sur la photo.  Le marché Mailhot est demeuré plusieurs années avant de devenir un supermarché de la chaîne Métro.  Ce dernier s’est déplacé il y a quelques années près de la rue Fullum et celui de la rue Parthenais a été remplacé par une pharmacie de la chaîne Brunet.  L’édifice a également fait l’objet d’une rénovation qui met bien en valeur les traits originaux de l’architecture des années 1950 du bâtiment d’origine.

supermarché B

Le marché Mailhot. (Photo: relevé des commerces de l’avenue du Mont-Royal réalisé par la SIMPA en 1986 et détenu par l’arrondissement du Plateau Mont-Royal.)

Pour ceux que cela pourrait intéresser, cette saga des supermarchés a fait de nombreuses victimes collatérales.  J’en parle entre autres sur une page de mon blogue. (le 1er août 2012) ou encore à cette adresse : http://histoireplateau.canalblog.com/archives/2012/08/01/24814390.html.

supermarché C

L’emplacement du supermarché Mailhot aujourd’hui. (Photo: Gabriel Deschambault)

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal :

Vos commentaires
loading...