Publicité

Le Plateau sécurisera toutes les sorties de ruelles

Transport
« Ce sont eux qu'on cherche à protéger », a lancé le maire Ferrandez en pointant du doigt deux enfants qui passaient devant la sortie de ruelle pendant la conférence de presse ce matin.
« Ce sont eux qu’on cherche à protéger », a lancé le maire Ferrandez en pointant du doigt deux enfants qui passaient devant la sortie de ruelle pendant la conférence de presse ce matin. (Photo : Simon Van Vliet)

En réaction à un accident survenu dans l’arrondissement Sud-Ouest au début du mois, le Plateau mettra en place des mesures pour sécuriser l’ensemble de sorties de ruelle sur son territoire.

La conseillère d’arrondissement Marianne Giguère, responsable locale des transports et du verdissement, et le maire d’arrondissement, Luc Ferrandez, en ont fait l’annonce ce matin. Dans les deux prochaines années, le Plateau installera 20 nouveaux bacs en tête de ruelle, aménagera 14 nouvelles ruelles champêtres et procédera à la construction 750 de dos d’âne à la sortie des ruelles de l’arrondissement.

Sécuriser et verdir les ruelles

Greg Mikkelson, qui réside sur la rue Villeneuve depuis 2006, affirme que des mesures de ce type ont « totalement et absolument » amélioré la vie de sa famille. « Ça a complètement changé notre vie. Je n’ai plus peur pour la sécurité de mes enfants », dit-il. Fermée à la circulation automobile depuis 2010, la sortie de ruelle donnant sur la rue Esplanade a été transformée l’an dernier en tronçon champêtre. « Avant c’était juste de l’apaisement de la circulation; maintenant, c’est vert », se réjouit Greg Mikkelson.

« On parle d’apaisement, mais c’est aussi de l’embellissement », renchérit le responsable des campagnes transport, GES et aménagement du territoire au Conseil régional de l’environnement de Montréal, Félix Gravel. L’urbaniste de formation, qui est aussi l’un des cofondateurs de Piétons Québec, estime qu’en plus de contribuer à améliorer la sécurité des piétons, les mesures annoncées par l’arrondissement constituent « des infrastructures végétales » qui pourront faciliter l’écoulement des eaux de pluie, capter la pollution en suspension et favoriser la biodiversité.

Apaiser la circulation… et l’opposition

Ces interventions s’inscrivent dans la foulée d’une série de mesures d’apaisement de la circulation mises en place depuis 2009, dont la construction de saillies verdies aux intersections et les limitations de vitesse.

« On n’a jamais fermé une ruelle sans avoir de la contestation », a prévenu le maire Ferrandez qui insiste pour dire que les quelque 100 000 $ qui seront invertis dans cette opération permettront de sécuriser 100 % des sorties de ruelles sur le Plateau, tout en préservant l’accès aux stationnements existants. Une enveloppe supplémentaire d’environ 40 000 $ était par ailleurs déjà budgétée pour financer l’aménagement de tronçons champêtres comme celui qui doit voir le jour prochainement dans Milton Parc.

« On veut garder les familles à Montréal », fait valoir Marianne Giguère qui souligne que les mesures annoncées ont pour principal objectif d’assurer la sécurité des enfants qui jouent dans les ruelles ou sur les trottoirs adjacents.

Vos commentaires
loading...