Publicité

Le concept d’édicule Mont-Royal en 5 points

Transport
Le projet de transformation de l'édicule Mont-Royal prévoit notamment une végétalisation partielle du toit.
Le projet de transformation de l’édicule Mont-Royal prévoit notamment une végétalisation partielle du toit. (photo de courtoisie STM)

La Société de transport de Montréal (STM) a dévoilé la semaine dernière son projet de transformation de l’édicule pour la station de métro Mont-Royal.

Le projet présenté lors d’une assemblée publique la semaine dernière a suscité un certain nombre de réserves, notamment par rapport à son intégration au projet de réaménagement de la place Gérald-Godin. Alors que le second projet de résolution autorisant la destruction de l’édicule actuel doit être adopté ce soir au conseil d’arrondissement, pamplemousse.space.monolith.agency résume ici les cinq grandes caractéristiques du projet de transformation.

1) Accessibilité universelle

Le projet prévoit tout d’abord l’ajout d’un second accès qui permettra aux personnes à mobilité réduite de rejoindre le niveau des quais. « C’est uniquement pensé en fonction de l’accessibilité », explique l’architecte de la STM Patrick Monfette.

2) Jeux de lumière

Les jeux de transparence qui permettront de laisser filtrer la lumière naturelle seront au cœur de l’aménagement proposé. « On inondera de lumière l’édicule », illustre le conseiller en aménagement à l’arrondissement du Plateau, Olivier Joncas-Hébert, en présentant le concept architectural.

3) Loge et tourniquets en surface

Dans le nouvel édicule, la loge du changeur sera remontée en surface, ce qui permettra notamment au changeur de garder un œil sur la zone d’accueil et d’attente des usagers de la station.

4) Œuvre d’art « monumentale »

Dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture (dite politique du 1 %), l’édicule sera agrémenté d’une œuvre d’art murale de 70 mètres carrés qui se déploiera sur 3 surfaces et sera visible de l’intérieur, mais aussi de l’extérieur de la station. Un concours doit d’ailleurs être lancé en juin pour sélectionner l’artiste qui réalisera l’œuvre.

5) Dôme verdi

En guise d’évocation du mont Royal qui se dresse au bout de l’avenue du même nom, le toit de l’édicule sera coiffé d’un dôme végétalisé. Ceci en fera la troisième station montréalaise à être dotée d’un toit vert.

Vos commentaires
loading...