Publicité

J’ai testé pour vous… l’initiation à l’Ultimate frisbee

Vie de quartier
Réception du disque par les juniors. (photo: gracieuseté)
Réception du disque par les juniors. (photo: gracieuseté)

Pour notre rendez-vous hebdomadaire avec la rubrique « j’ai testé pour vous… », je vous emmène cette semaine au parc Jeanne-Mance pour une initiation à l’Ultimate frisbee.

Alors que mon expérience du frisbee se résume vaguement à quelques échanges, sur une plage de Marseille dans le sud de la France, j’ai voulu vous donner un aperçu de ce qu’était ce sport qui allie esprit d’équipe, autonomie et plaisir rapide.

Initiation et rigolade

Depuis huit semaines, et ce jusqu’à ce soir, tous les mardis, de 18 h à 19 h 15, nous pouvions retrouver les animateurs de l’association de l’Ultimate de Montréal pour une initiation pratique.

C’est sur un des terrains de balle du parc Jeanne-Mance que nous retrouvons Gabrielle, Julio et Laura, les trois animateurs responsables de l’activité.

L’ambiance est légère et bon enfant, les quelques habitués présents depuis le 7 juin nous aident à apprivoiser le disque.

Après quelques explications sur les règles du jeu et des conseils pour une lancée de frisbee efficace, la vingtaine d’adultes, autant d’hommes que de femmes présentes, sommes fin prêts à entamer notre premier jeu. Non loin, il y a aussi huit enfants et six adolescents qui s’initieront ensemble.

Dès le début de l’initiation, il est possible de réaliser de jolis lancers et de faire de belles réceptions, le plaisir se fait ressentir très rapidement. « On travaille notre cardio en plus de passer du bon temps », lance une jeune initiée.

Effectivement, mêlant condition physique et tactique de jeu, on ne s’arrête jamais de courir, le mouvement est permanent et la rigolade présente!

Un sport où le « jouer ensemble » est roi

L’Ultimate frisbee se joue sans contact, pas d’arbitrage, les règles sont connues des joueurs et leur respect est la responsabilité de tous.

Deux équipes de sept personnes s’affrontent sur un terrain de 64 x 37m. Le but du jeu est d’amener le disque dans la zone de but adverse par une succession de passes et sans courir avec le frisbee. Autrement dit, lorsqu’un joueur prend possession du disque, il doit s’arrêter, faire un pivot avec le pied et tenter de faire une passe à un coéquipier. Si la passe est incomplète, le jeu change de direction. C’est également lors des passes entre les joueurs d’une même équipe que l’équipe adverse tentera de récupérer le disque.

À chaque extrémité du terrain se trouve une zone de but. Une équipe marque un point quand un joueur reçoit le Frisbee dans la zone de but adverse.

Le mot des organisateurs 

« Nous voulons par ces initiations gratuites durant les mois de juin et juillet, faire découvrir ce sport mixte où prédomine l’esprit d’équipe et le respect », dixit Claudine Carbray, responsable du développement à l’association d’Ultimate de Montréal.

« Nous souhaitons remercier toutes les personnes présentes durant ces huit semaines et nous leur donnons rendez-vous à la rentrée pour continuer avec nous », rajoute-t-elle.

Vos commentaires
loading...