Publicité

Exclusif: Desjardins lance son Espace Collectif sur le Plateau

Vie de quartier
La Caisse populaire du Plateau-Mont-Royal participe à une vaste expérience d'entraide socioparticipative lancée par Desjardins: Espace Collectif. (Photo: Stéphane Desjardins)
La Caisse populaire du Plateau-Mont-Royal participe à une vaste expérience d’entraide socioparticipative lancée par Desjardins: Espace Collectif. (Photo: Stéphane Desjardins)

Le Mouvement Desjardins se livre à une vaste expérience d’entraide socioparticipative avec son projet d’Espace Collectif, qui sera implanté dans quelques jours sur le Plateau Mont-Royal.

espace collectif logoL’Espace Collectif est une place publique virtuelle où Desjardins, ses membres, des citoyens et des  « acteurs du milieu » (entreprises, groupes communautaires, coopératives…) s’entraident pour faire avancer leurs projets, en s’échangeant de l’expertise, du temps, des produits et des services.

Pour Desjardins, il s’agit d’une vaste expérimentation qui vise à mousser le développement économique et social des collectivités. Le mouvement va implanter progressivement la plateforme, initialement dans quatre territoires Montréalais: le Plateau, Ahuntsic, Villeray et Parc-Extension. Puis elle sera étendue à l’ensemble du territoire de la métropole.

Le projet-pilote, qui devait décoller le 22 août, doit être mis en ligne ces jours-ci, avec l’inscription des délégués d’ici le 12 septembre et un lancement officiel le 29 septembre. Une campagne d’appels de projets doit s’échelonner au cours des prochaines semaines.

Trois caisses populaires participent au projet: Plateau-Mont-Royal, Cité-du-Nord-de-Montréal et Économie solidaire.

« Nous nous sommes inspirés de certains modèles de réseaux sociaux, comme Facebook et Pinterest, pour modéliser notre plateforme, explique Audrey St-Onge, conseillère, communications et vie associative à la Caisse populaire Plateau-Mont-Royal. En fait, nous avons voulu créer une agora d’entraide qui permet au milieu de soutenir des projets et des initiatives grâce au soutien et à la force du réseau de Desjardins. Dans un contexte d’austérité budgétaire, nous voulons favoriser les échanges, la collaboration, la visibilité, catalyser les projets et des initiatives citoyennes, pour qu’il y ait un impact réel dans les communautés. »

On est censé instaurer des concours et d’allouer des prix de participation. Desjardins envisage également des liens avec des plateformes de sociofinancement. La Caisse se serait d’ailleurs associé avec La Ruche.

Desjardins a créé une équipe pour instaurer la plate-forme, gérer les contenus et faciliter la participation. Les caisses participantes ont aussi sollicité des acteurs de leurs milieux (entreprise, organisme, professionnel), qui ont un statut de « partenaire » et qui s’engage à participer « sur l’honneur » à soutenir des projets de leurs choix, afin de créer une certaine activité dès le lancement.

Les partenaires peuvent soutenir un ou plusieurs projets par de l’action bénévole, du financement, un prêt ou un partage de ressources matérielles. Chaque utilisateur de la plateforme aura sa page personnalisée.

Les promoteurs insistent sur le fait qu’il s’agit d’une expérience, et qu’elle va évoluer avec le temps et les besoins.

Vos commentaires
loading...