Publicité

Quel avenir pour l’allée Alma ?

Environnement, Immobilier, Transport, Vie de quartier
Quelle sorte d'aménagements verrez-vous ici ? (photo : Pierre de Montvalon)
Quelle sorte d’aménagements verrez-vous ici ? (photo : Pierre de Montvalon)

La Ville de Montréal, en collaboration avec les différents partenaires du projet, a mené une consultation publique de type « portes ouvertes » sur les futurs aménagements de l’allée Alma et du coin Henri-Julien et du Carmel, le 13 septembre.

Les citoyens étaient invités à donner leurs impressions sur l’aménagement de l’allée longeant les mégastructures de la rue de Gaspé à partir de la rue Maguire et qui aboutit sur le Champ des Possibles.

Présentement, l’allée est laissée au bon vouloir des herbes folles qui prennent leurs aises sur ce sol contaminé : une ancienne gare de triage en est à l’origine. Elle jouxte le mur arrière des 5445 et 5455 de Gaspé, immenses structures de béton, et deux terrains en friche, dont les bâtiments sont en cours de démolition.

Qu’en pensez-vous?

L’espace Temps libre, situé au 5605, avenue De Gaspé, a accueilli les représentants de la ville-centre et de l’arrondissement, alors que les architectes et les designers présentaient la première phase du projet et venaient prendre le pouls des résidents, commerçants et artistes du quartier. « Nous voulons nous alimenter des besoins de la population locale », note Eric Saint-Pierre, architecte paysagiste engagé dans le projet.

« Il s’agit de transformer l’espace de manière considérable : voulez-vous en faire une promenade urbaine, un jardin dans la ville, une oasis de biodiversité, un espace de rencontre, ou simplement laisser l’endroit à la nature? Il s’agit d’un moment de réflexion et de projection dans cet espace », ajoute-t-il.

La maquette ainsi que le plan d'aménagement de l'allée Alma (photo : Pierre de Montvalon)

La maquette ainsi que le plan d’aménagement de l’allée Alma. (photo : Pierre de Montvalon)

Préoccupations nombreuses

Une balade sur les lieux de la future allée avec les citoyens et l’architecte a permis de créer une atmosphère propice aux questions et aux opinions. Les personnes présentes ont exprimé beaucoup de préoccupations autant à propos de l’allée que sur les projets immobiliers jouxtant l’allée, du côté de la rue Henri-Julien.

Stéphane Létourneau, résident du quartier, est effaré : « Voici un an que la Ville était supposée commencer des travaux de réfection des trottoirs sur la rue Henri-Julien et rien n’a été fait. Le panneau est même encore là! »

Itinérance? « Un espace conçu pour être occupé et réellement occupé n’aura pas ce problème. » Caisse à écho entre les deux bâtiments? « La végétalisation viendra diminuer le bruit du vent et de l’achalandage. » Accès pour voitures? « Ce n’est même pas une option »répète-t-il.

Les citoyens réfléchissent à ce qu'ils verraient comme aménagement pour l'Allée Alma( photo : Pierre de Montvalon)

Les citoyens réfléchissent à ce qu’ils verraient comme aménagement pour l’Allée Alma. ( photo : Pierre de Montvalon)

Une seconde phase de consultation sera lancée après le premier dépôt de plan prévu au début 2017, pour une construction et un livrable en 2018, d’après Maxime Deschênes-Bouchard, conseiller en aménagement pour la ville.

Questionnée à propos du projet, Lyse, retraitée habitant à la résidence Mile-End, répond astucieusement : « J’espère juste que ça se fasse le plus rapidement possible, dans un avenir des plus rapprochés ».

Vos commentaires
loading...