Publicité

20 ans d’écologie urbaine en 3 temps

Environnement, Vie de quartier
La militante Lucia Kowaluk, fondatrice de la Communauté Milton-Parc, est impliquée dans de nombreuses luttes sur le Plateau depuis des décennies.
La militante Lucia Kowaluk, fondatrice de la Communauté Milton-Parc et du Centre d’écologie urbaine de Montréal, est impliquée dans de nombreuses luttes sur le Plateau depuis des décennies. (photo : archives Simon Van Vliet

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) célébrait cette semaine son vingtième anniversaire. pamplemousse.space.monolith.agency revient sur 3 grandes réalisations de l’organisme.

Fondé originalement sous le nom de Société de développement communautaire de Montréal (SodecM), le CEUM s’est imposé depuis comme référence en matière de développement urbain participatif à Montréal.

Lucia Kowaluk, militante à l’origine de la création de la Communauté Milton-Parc et récipiendaire du prix Thérèse-Daviau en 2004, a été l’une des fondatrices de la SocdeM en 1996.

Instigation du premier Sommet citoyen à Montréal

Selon la professeure Anne Latendresse du département de géographie de l’UQÀM, le premier Sommet citoyen de Montréal, organisé par la SodecM en 2001, a contribué à la « construction d’un agenda citoyen et d’un espace politique autonome » ainsi qu’à l’émergence d’une mobilisation autour du principe de droit à la ville, récemment enchâssé dans la déclaration de Quito.

Plan de Quartiers verts, actifs et en santé (QVAS)

Lancé en 2008, le programme d’urbanisme participatif des QVAS a mené à l’adoption de plans dans quatre quartiers Montréal. Le Plan de quartier vert, actif et en santé du Plateau Est, réalisé en collaboration avec la CDC Action solidarité Grand Plateau et la Maison d’Aurore dans la foulée des consultations sur l’avenir du Plateau Est a été publié en 2011. Il met de l’avant diverses propositions d’aménagement pour améliorer la qualité de vie et la sécurité du quartier.

Boite à outils et guides pratiques

Après avoir publié une série de guides techniques et thématiques, notamment sur le verdissement, le CEUM a mis en ligne en 2014 une boite à « outils pour transformer sa ville »  et a publié en 2015 le guide L’URBANISME PARTICIPATIF : Aménager la ville avec et pour ses citoyens.

Plus récemment, dans le cadre de la seconde édition de la campagne Tous Piétons!, le CEUM a publié deux fiches-conseil portant sur la sécurisation des traverses piétonnes et la cohabitation sur les boulevards urbains.

Vos commentaires
loading...