Publicité

Les piétons à l’honneur en octobre

Transport
Le lancement de la campagne Tous Piétons! survient alors que l'enjeu de la sécurité des piétons n'a jamais été aussi d'actualité, notamment sur le Plateau.
Le lancement de la campagne Tous Piétons! survient alors que l’enjeu de la sécurité des piétons n’a jamais été aussi d’actualité, notamment sur le Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

Piétons Québec et Vivre en Ville lançaient ce midi (3 octobre) la campagne nationale « Tous piétons! À la recherche des pas perdus ».

En droite ligne avec les semaines de la mobilité durable qui se concluaient le 30 septembre, cette nouvelle campagne « vise à promouvoir la pratique de la marche et de la culture piétonne auprès de tous les Québécois », peut-on lire dans un appel aux médias publié ce matin.

Marcher sur le Plateau

La portion montréalaise de la campagne Tous Piétons!, organisée en collaboration avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), prévoit de nombreuses activités sur le Plateau.

À compter du 5 octobre, le Centre des femmes du Plateau propose par exemple une série de marches exploratoires dans le but de « découvrir l’arrondissement pas à pas (…) pour analyser la convivialité et la sécurité des lieux ».

Une autre activité, le 6 octobre, organisée dans le cadre de l’Agora des possibles, vise à mettre en lumière le rôle de l’art dans la « réflexion sur des enjeux urbains » sur l’amélioration des déplacements piétons dans le secteur Saint-Viateur Est.

Penser la « marchabilité » des quartiers

La sécurité des piétons sur les artères du Plateau est un sujet qui refait surface régulièrement dans l’actualité et fait, depuis des années, l’objet de recherches universitaires.

Depuis sa fondation il y a à peine un an, Piétons Québec est intervenu de nombreuses fois pour souligner l’importance de penser aux besoins des piétons lors de réaménagements urbains et pour sensibiliser le public à la vulnérabilité des piétons comme usagers de la route.

En janvier, l’organisme avait organisé une vigile en mémoire d’une piétonne happée par un véhicule utilitaire sport en janvier dernier sur l’avenue du Parc, une artère particulièrement dangereuse pour les piétons et les cyclistes.

Fondé sur le Plateau il y a 20 ans, le CEUM a quant à lui développé de nombreux outils pour l’aménagement des quartiers, l’organisation des transports actifs et le verdissement urbain. En collaboration avec Piétons Québec, le CEUM a d’ailleurs produit au printemps passé une fiche sur l’entretien des infrastructures piétonnes en hiver.

Selon des données publiées par la Société de l’assurance automobile du Québec, huit piétons sont heurtés par un véhicule à chaque jour en moyenne. L’an dernier, près de 50 piétons sont décédés et plus de 2 500 ont été blessés dans une collision avec un véhicule, une hausse de 6 % par rapport à l’année précédente.

Vos commentaires
loading...