Publicité

Année mouvementée dans le communautaire

Vie de quartier
La coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire action solidarité Grand Plateau, Fulvia Spadari a remis à l'attachée politique du député de Mercier une enveloppe contenant plus d’une centaine de témoignages récoltés auprès de membres et de bénévoles œuvrant au sein de divers organismes d’action communautaire sur le Plateau.
La coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire action solidarité Grand Plateau, Fulvia Spadari a remis à l’attachée politique du député de Mercier une enveloppe contenant plus d’une centaine de témoignages récoltés auprès de membres et de bénévoles œuvrant au sein de divers organismes d’action communautaire sur le Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

Avant de reprendre sa couverture régulière, pamplemousse.space.monolith.agency complète sa revue des petits et grands moments de l’année 2016. Aujourd’hui : le communautaire.

Entre la lutte contre l’austérité et la recherche de solutions locales pour répondre à des besoins individuels ou collectifs, l’année 2016 a été passablement mouvementée pour le milieu communautaire.

Les CPE au cœur de la vie de quartier

En plus de leur importante mission éducative, les Centres de la petite enfance (CPE) sont aussi des points de rassemblement au cœur des quartiers et, dans certains cas, des acteurs de développement local. C’est ce qui explique en partie la force de mobilisation massive des parents et du personnel des CPE, qui n’est pas sans rappeler celle lancée en 2015 par le mouvement Je protège mon école publique.

Le communautaire sur un pied de guerre

Le milieu communautaire continue, année après année, à entretenir la solidarité et les liens sociaux sur le Plateau. Que ce soit par l’épicerie solidaire, par le soutien aux femmes immigrantes, par l’insertion professionnelle des jeunes ou par la lutte contre l’isolement des hommes retraités, les services offerts par les organismes communautaires représentent souvent les dernières mailles du filet social.

Sur la corde raide en matière de financement, le milieu communautaire se mobilise et intensifie ses moyens de pression.

Une lueur d’espoir subsiste du côté du Centre de services communautaires du Monastère qui espère créer un fonds de capital communautaire, grâce à la vente d’une partie du terrain hérité des Pères du Très-Saint-Sacrement.

Vie de quartier 2.0

En marge du mouvement communautaire, on assiste à l’émergence de projets favorisant l’économie circulaire et l’entraide communautaire qui cherchent à alimenter la vie de quartier, alors que des organismes culturels se tournent vers la communauté pour financer des projets.

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal, qui fêtait ses 20 ans en 2016, propose quant à lui une boîte à outils en ligne pour favoriser la participation citoyenne dans le développement des quartiers.

Vos commentaires
loading...