Publicité

Vers la piétonnisation de la rue Roy

Transport, Vie de quartier
La piétonnisation temporaire de la rue a été expérimentée avec succès depuis 3 ans lors de la fête annuelle du Santropol Roulant.
La piétonnisation temporaire de la rue a été expérimentée avec succès depuis 3 ans lors de la fête annuelle du Santropol Roulant. (photo d’archives : Linda Mohameddi)

Le tronçon de la rue Roy situé entre la rue de Bullion et l’avenue Coloniale sera fermé à la circulation automobile dès l’été prochain.

Annoncé lors du conseil d’arrondissement de novembre 2016, le projet de piétonnisation de la rue Roy a été approuvé par la Ville de Montréal cette semaine.

Le bonheur des uns…

L’initiative qui s’inscrit le cadre du programme montréalais des rues piétonnes et partagées été accueillie avec enthousiasme au Santropol Roulant, qui a pignon sur rue à l’angle de Roy et Coloniale.

« On est super heureux », affirme Carlo Primiani, le cogérant de l’agriculture urbaine qui affirme que la création d’une place publique à la porte du Santropol permettra notamment d’augmenter l’accessibilité et la visibilité des projets d’agriculture urbaine de l’organisme qui a célébré ses 20 ans en 2015.

D’autres acteurs montréalais, comme le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), ont également salué la création de trois nouvelles rues piétonnes, qui seront fermée de façon saisonnières pendant deux ans avant d’être piétonnisées définitivement.

« L’aménagement de rues piétonnes et partagées a fait ses preuves à Montréal. La rue redevient un lieu de vie et n’est plus seulement un espace de transit. Tout le monde dans le quartier y gagne, population et commerces. Il faut donc absolument continuer dans cette voie » fait valoir dans un communiqué la directrice générale du CRE-Montréal, Coralie Deny.

…le malheur des autres

Ayant appris l’approbation du projet par les médias plutôt que par leur interlocuteur à la Ville, le gérant et la propriétaire de la boucherie Les Volailles et Gibiers Fernando, établie sur Roy depuis 1981, fulminent.

« Ce n’est pas une bonne idée », tranche la propriétaire Gianna Ferrarelli qui affirme avoir exprimé d’emblée ses objections lorsqu’elle a été consultée l’an dernier.

Elle affirme ne jamais avoir eu d’objection à la fermeture temporaire de la rue pour la fête annuelle organisée par le Santropol Roulant depuis 3 ans, mais s’oppose vivement à l’idée de fermer complètement la rue.

« On a besoin de la rue pour que les clients puissent venir », plaide pour sa part le gérant de la boucherie, Fernando Perreira. Il craint également que la fermeture de la rue ne complique ses approvisionnements si les camions de livraison ne peuvent plus stationner devant la boutique.

La boucherie dispose d’un stationnement privé sur Coloniale au sud de Roy qui demeurera toutefois accessible pour ses clients.

 

Vos commentaires
loading...