Publicité

Le Plateau, château fort de la Nuit Blanche

Culture, Vie de quartier
(photo : Frédérique Ménard-Aubin)
(photo : Frédérique Ménard-Aubin)

Pour la Nuit Blanche, une trentaine de commerçants, de galeries et centres d’arts du Plateau propose samedi soir des activités inédites jusqu’aux petites heures du matin.

Dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, la Nuit Blanche compte pas moins de trente-quatre partenaires différents. « Par sa richesse culturelle, le Plateau reste bien sûr le château fort de la Nuit Blanche », raconte Marie Pier Bazinet, responsable de l’évènement pour l’organisme Montréal en Lumière.

Cette richesse se fait grâce à la diversité des partenaires. Des organismes comme l’Espace La Fontaine, le Cinéma du Parc, le Café Campus, la librairie Gallimard ou la boutique Geekatorium permettent au public d’avoir accès à un éventail très élargi d’activités. « La diversité de nos partenaires nous permet de mettre en avant tout le spectre de la culture à Montréal, explique Marie-Pier Bazinet. Nous présentons tant des troupes de théâtre amatrices que des compagnies établies par exemple. »

Et le succès est au rendez-vous. Montréal en Lumière, l’organisme derrière la Nuit Blanche, estime qu’environ 350 000 personnes participent à l’évènement dans 135 lieux proposant des activités.

Expo 67

Montréal en Lumière met l’édition 2017 de la Nuit Blanche sous le signe de l’Expo 67, « pour donner une couleur à cette édition et fêter les cinquante ans de l’Expo 67 » raconte Marie-Pier Bazinet. Des activités placées sous le thème de l’Expo 67 seront proposées au public durant la soirée. « Les partenaires ont très bien accueilli cette thématique. Il s’agit alors de laisser place à la créativité et à l’effervescence. »

De cette manière, la société d’histoire Mémoires du Mile-End propose une exposition sur les luttes citoyennes du quartier en 1967. De la même sorte, l’Union des écrivaines et écrivains québécois propose de redécouvrir les écrivains et les romans publiés cette année. La boutique Geekatorium, quant à elle, propose de replonger dans la science-fiction des années 60.

Pour plus d’information sur la programmation, consulter le site internet de la Nuit Blanche. Pamplemousse a concocté un parcours que vous trouverez ici.

Vos commentaires
loading...